60 ANS DE CINEMA&GIOVENTÙ

60 ans d'enseignement du langage cinématographique à Locarno

 

C'est en 1960, à l'occasion de la 13e édition du Festival international du film de Locarno, que le Département de l'instruction publique du canton du Tessin a organisé pour la première fois trois journées d'études sous le titre “Giovani e Cinema” (Jeunesse et cinéma), auxquelles ont participé des enseignants et des étudiants du Tessin et de Suisse romande. A cette occasion, diverses conférences ont été organisées sur les relations entre le cinéma et le monde de la jeunesse. En 1963, ces journées prirent pour la première fois le nom de Cinema&Gioventù (Cinéma&Jeunesse). Les cours pour les jeunes étaient été tenus par Freddy Buache (ancien directeur du Festival, co-fondateur de la Cinémathèque nationale lausannoise, décédé récemment) et Freddy Landry (critique et producteur, protagoniste important du "nouveau cinéma suisse" de l'époque), sur le cinéma français, le jeune cinéma polonais et le genre western. L'année suivante, se crée le premier Jury, entièrement composé de jeunes, qui voit, évalue et récompense les meilleurs films présentés à Locarno.

 

Dans les années qui suivirent différentes personnalités furent les invités de l'initiative départementale, rencontrèrent les jeunes et contribuèrent, de différentes manières, à l'histoire du septième art. Nous en citons quelques-uns comme, Francis Reusser, Yves Yersin, Pio Baldelli, Jean-Luc Godard, Jean-Marie Straub, Michel Soutter.

 

 

 

Les journées de Cinema&Gioventù au Festival de Locarno ont augmenté progressivement dans les éditions des années 70 et 80, jusqu'à atteindre, en 1989, la même durée que le festival du film. Dans les années 90, l'initiative s'est enrichie de la création d'un deuxième puis d'un troisième Jury de jeunes et de l'offre supplémentaire d'un cours d'initiation au langage du cinéma. Même les rencontres avec les "experts" présents à Locarno à l'occasion des éditions du Festival, ont eu lieu ponctuellement chaque année. Les jeunes participants ont ainsi eu l'occasion de rencontrer des personnages du calibre d'Alberto Sordi, Jean-Luc Bideau, Laura Morante, Bruno Ganz, Nanni Moretti, Vittorio Storaro, Amos Gitai, Rudger Hauer, pour n’en citer que quelques-uns parmi les plus connus dans le septième art mondial. Entre-temps, le groupe d'animateurs initiaux de Cinema&Gioventù a naturellement changé plusieurs fois, mais peut toujours compter sur des personnes compétentes, enthousiastes et disposées à travailler avec les jeunes, leur faisant découvrir et apprécier les différents aspects et les différentes particularités de ce monde artistique spécifique. Parmi les centaines de jeunes qui ont vécu cette expérience de vie festivalière, on peut en compter plusieurs qui, d'une manière ou d'une autre, ont continué à cultiver et à accroître leur intérêt pour le cinéma, devenant pour beaucoup d'entre eux leur champ d'études et leur parcours professionnel. A chaque édition du Festival, il est donc facile de rencontrer d'anciens jeunes de C&G, devenus entre-temps, acteurs, réalisateurs et professionnels du cinéma au sens large. Parmi eux, nous citerons Frédéric Maire (ancien jeune homme de C&G en 1979, ancien directeur du Festival, actuellement directeur de la Cinémathèque suisse à Lausanne) et Michele Jannuzzi (expert en communication et créateur principal de l'image graphique du Locarno Film Festival).

 

Depuis quelques années, le projet Cinema&Gioventù est géré, sur mandat spécifique du Département de l'Education, de la Culture et des Sports du Canton du Tessin, par Castellinaria Festival del cinema giovane de Bellinzona, et trouve ainsi sa place naturelle au sein du plus prestigieux Locarno Film Festival.

 

Avec l'édition 2019, Cinema&Gioventù fêtera donc son 60e anniversaire à Locarno, toujours avec les mêmes objectifs initiaux: rapprocher nos jeunes au monde du cinéma de manière analytique, critique et intelligente, tout en leur donnant la possibilité de rencontrer des jeunes du même âge, de différentes régions de Suisse et même, parfois, de pays voisins. Pour cette 60e édition de C&G, nous pourrons donc compter sur la présence de 28 jeunes tessinois, suisses-romands, suisses-allemands, italiens, allemands et français. Les jeunes travailleront à nouveau cette année dans les trois jurys officiellement reconnus par le Festival, ils rencontreront différents personnages présents au Festival, ils apprendront à aborder le cinéma de manière critique et intelligente et enfin ils apprécieront le plaisir de vivre une expérience unique, enrichissante et fascinante à Locarno

29.07.2019
Torna su